Une journée à Montréal

Une journée à Montréal - Lara Dubreuil

J’adore partir me promener toute une journée à Montréal avec mes enfants. En général, nous y allons en train. D’abord, parce que mon fils aime utiliser ce mode de locomotion. Et puis, c’est aussi plus pratique que de s’y rendre en voiture. Ainsi, je peux lire une revue pendant le trajet, et je n’ai pas besoin de chercher pour une place de stationnement.

Lors de notre dernière journée à Montréal, j’avais un rendez-vous administratif, puis, je devais aussi passer par le cabinet de médecine esthétique dans lequel je me rends à chaque mois. Ensuite, nous avions quartier libre. Ce sont Enzo et Clara, mes enfants, qui ont choisi le programme.

Nous avons commencé par louer des vélos, c’est ce qu’ils préfèrent faire à chaque fois qu’on vient dans le vieux port.

Donc, en premier lieu, ils ont décidé d’aller une énième fois au Musée Grevin. Nous avons pris la direction de la rue Sainte-Catherine. Ils ont toujours autant de plaisir qu’au premier jour à admirer ces personnages de cire. Leur personnage préféré est Céline Dion. Mais les ateliers qui y sont proposés restent une de leurs activités favorites ! Ma fille adore être maquillée et mon fils aime la texture de la cire, si bien qu’il veut toujours participer aux ateliers de mains en cire.

En sortant du musée, nous sommes allés dîner dans un restaurant situé dans le quartier, où nous avons nos habitudes. J’aime leur décoration moderne autant que de pouvoir manger sur la terrasse lorsque la température le permet.

Ensuite, j’avais prévu que nous allions voir le spectacle des Fonoformies, puisque c’était la période du festival des nouvelles musiques. Nous avons donc enfourché nos vélos et nous sommes rendus à la chapelle historique du bon pasteur de la rue Sherbrooke Est. Les enfants ont adoré voir toutes ces figures et ces différentes matières se mettre en mouvement. Le spectacle était fantastique.

La prochaine fois, je les emmènerais voir le film de Guillaume Vincent Terre des ours , ou plutôt le documentaire. Ils adorent les films en trois dimensions. Ce sera en plus l’occasion de découvrir la vie des ours dans leur milieu naturel, donc de manière différente que dans un zoo ou à travers un livre.

Après cette journée, ils étaient fatigués. Enzo s'est endormi dans le train qui nous ramenait chez nous. Mais ils étaient, comme toujours, très heureux de leur journée passée à Montréal.