Les dangers méconnus des varices

Les dangers méconnus des varices - Lara Dubreuil

Avant tout, il me paraît essentiel de définir exactement ce que sont les varices.

Les varices sont des intumescences ou dilations des veines ou vaisseaux sanguins. Elles sont généralement localisées sur les membres inférieurs, (à l’arrière, comme à l’avant) mais on peut en trouver aussi sur l’œsophage. Ces dernières sont des cas très délicats, et très particuliers.

Si les varices ne sont pas prises au sérieux, et donc non traitées, des complications peuvent apparaître.

Il est très important de relater tous ces dangers, car les varices représentent, encore aujourd’hui, un danger, la plupart du temps méconnu d’une grande partie de la population.

Si un traitement de varices n’est pas effectué dans les délais les plus brefs à la suite du diagnostic médical, le patient encourt tout d’abord une grande fatigue.

En effet, la négligence du patient, peut impliquer le surgissement de douleurs plus ou moins localisées, parfois diffuses sur tous les membres inférieurs, ainsi que des crampes ou des tiraillements répétés.

De plus, les varices, à moyen terme, peuvent provoquer une sensation de jambes lourdes et ainsi, une fatigue répétée après de longues heures de marche, ou simplement une journée debout.

Si le traitement varices reste ignoré, on peut constater un certain gonflement des membres inférieurs, voire même, des œdèmes, appelés œdèmes variqueux (qui se forment généralement au niveau, soient des chevilles, soient des mollets) qui à long terme, peuvent engendrer des complications bien plus dangereuses telles que, l’éclatement de la veine, et donc une hémorragie.

On peut aussi parfois constater que le non-traitement de varices est synonyme d’extension de maladie de la peau telle que l’eczéma, dit eczéma variqueux à nouveau (en plaque ou en nappe diffuse localisée autour des varices en question) ou alors d’ulcères variqueux (ce sont des sortes de creux formés sur la peau, dus au grattement répétées à cause de l’eczéma).

Ainsi, le traitement prend vraiment toute son importance et malheureusement, tous ces dangers ne sont pas connus de tous. Ce n’est qu’une fois qu’ils apparaissent, que le renseignement médical au près du médecin traitant est effectué, et il est peut-être, parfois trop tard.

Il serait ici, nécessaire de remonter à la source du problème pour pouvoir le régler. C'est-à-dire, qu’il serait important que les médecins traitants, suivant les patients au quotidien les sensibilisent à ce sujet afin d’éviter de trop importants dommages collatéraux.