La mode et moi

La mode et moi - Lara Dubreuil

J’ai toujours aimé la mode, et je cherche à connaître les tendances, chaque année. Je vais sur des sites où je regarde les défilés des couturiers qui donnent le ton de chaque saison. J’avais observé que la mode du vichy revenait, mais aussi toutes les pièces incontournables des années mille neuf cent quatre-vingt-dix. Les pantalons en toile denim brodés, étaient mis à l’honneur, ainsi que les imprimés d’ananas, de bananes, d’hibiscus qui fleurissaient en abondance dans les collections de prêt-à-porter, pour l’homme comme pour la femme. Les rayures continuaient d’inspirer les créateurs. Elles se déclinaient sur tous les podiums, parfois en strass dorés, d’autres fois, elles étaient multicolores. D’autres tendances étaient, du moins pour moi, plus difficiles à assumer. Le retour des tailleurs n’était pas un événement pour moi, car ma silhouette n’était pas mise en valeur dans ce type de vêtements.

Ma tante Hermine, dont la fille occupe un emploi infirmiere à l’hôpital de Saint-Eustache, m’a toujours recommandé de ne choisir, dans la mode de l’année, que les pièces qui me plaisaient vraiment. Dans les couleurs qui étaient très portées, le vert faisait figure de vedette. Présent dans toutes les collections, il se déclinait autant en robe de dentelle qu’en ensemble veste et pantalon, en satin. Dans les robes que j’aurais aimé avoir dans ma penderie, une rose en tulle fut un véritable coup de foudre. Tout me plaisait dans cette robe, et je m’imaginais bien dans cette magnifique création. Le tissu lamé or ou argent avait inspiré de nombreuses robes, aux fines bretelles, des vestes et des pantalons. Pour sortir, je mettrai ce type de tissu, par exemple s’il est utilisé pour un ensemble composé d’une jupe et d’un débardeur.

Les baskets faisaient partie des chaussures les plus présentes aux pieds des mannequins qui défilaient. Dans les accessoires les plus prisés, la casquette était très bien placée. Avec des motifs et mixée avec une jupe plissée longue et une veste courte, elle était typique de la tendance de cette année. Les vestes fermées par une fermeture éclair, dont le bas et les manches sont froncés par un élastique, furent, elles aussi, très remarquées. Associées à un short, en satin ou en coton, elles envahiront certainement toutes les garde-robes des femmes qui veulent être à la mode. Pour finir, je repérais des sandales assez exceptionnelles, de très grande taille. Beaucoup de mannequins les portaient à leurs pieds et j’avais hâte d’en posséder une paire.